CDD (20 mois) – Ingénieur-e d’Etude en environnements géo-naturels et anthropisés (OE141)

CDD (20 mois) – Ingénieur-e d’Etude en environnements géo-naturels et anthropisés (OE141)

Domaine
Sciences de l’ingénieur en environnement et suivi hydrologique et hydrochimique d’une zone humide (tourbière).
Informations générales
Type de contrat : Contrat à Durée Déterminée de 20 mois Quotité de travail : Temps complet Lieu de travail : CNRS-ISTO, Orléans Date souhaitée pour la prise de poste : 1er juillet 2018 Financement : Projet CAREX (Région Centre-Val de Loire et FEDER POI Loire) Salaire : 2 076 €à 2 648 €bruts/mois selon l'expérience Employeur : Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS) ; Laboratoire d’accueil : Institut des Sciences de la Terre d’Orléans (ISTO, http://www.isto.cnrs-orleans.fr/) - UMR 7327 Niveau d’études requis : Bac +3 minimum Domaine de formation : sciences de la vie et de la terre, hydrogéologie, hydrologie, hydrochimie, biogéochimie, métrologie environnementale
Missions
Au CNRS, au laboratoire ISTO (Institut des Sciences de la Terre d’Orleans) situé à ORLEANS (Institut des sciences de la Terre d’ORLEANS), l’Ingénieur contractuel (IE) contribuera à l’étude hydrologique menée dans le cadre du projet CAREX et du SNO Tourbières. Il/ Elle sera chargé(e), de développer, adapter et mettre en œuvre un ensemble de méthodes et technique d’inventaire et de suivi des milieux géo-naturels et anthropisés.
Activités confiées
L’Ingénieur contractuel, en coordination avec les responsables des projets, du site et de la lateforme GéoMin de l’ISTO, aura en charge les activités suivantes :
  • Préparer les campagnes de terrain : planification des campagnes, préparation du matériel et des fiches de terrain, chargement des batteries et étalonnage des sondes
  • Gérer des consommables et suivi des commandes
  • Participer aux mesures sur le terrain : physico-chimie des eaux, niveau de la nappe d’eau, débits, prélèvements d’échantillons d’eau des piézomètres et filtration…
  • Collecter, analyser et archiver des données enregistrées par les dataloggers des sondes
  • Assurer la maintenance des sondes hydro et de la station météorologique
  • Mettre en place in situ d’un capteur de turbidité et calibration
  • Participer aux analyses de laboratoire : COD, NT, spectro UV, fluorescence de la MOD…
  • Mise en forme des résultats et archivage des données environnementales (de mesure de terrain et d’analyse de laboratoire) dans le Système d’Informations
  • Participation à l’analyse et l’interprétation de ces données.

Compétences requises
  • Connaissances en hydrogéologie, hydrologie et hydrochimie, en biogéochimie et en métrologie environnementale
  • Connaissances des techniques de mesure hydrologique (piézométrie/débimétrie) et hydrochimique (physico-chimie)
  • Goût pour le travail de terrain
  • Connaissances dans l’utilisation (et si possible programmation) de stations d’acquisition de données hydro-météorologiques, (campbell, OTT,...)
  • Compétences dans la mise en forme et le traitement des données hydrologiques et environnementales (logiciel R et/ou excel)
  • Conception de dispositifs expérimentaux
  • Rédaction de documents techniques et contribution à la rédaction de publications scientifiques
  • veille scientifique et technologique dans le domaine d'activité
  • Langue anglaise : B1 à B2

Contexte
Une des thématiques scientifiques de l’ISTO, porte sur le fonctionnement hydro-écologique de zones humides (tourbières) dans le but d’estimer les flux et le bilan de carbone (gazeux, dissous et particulaire) de ces zones humides qui renferment 1/3 du stock de carbone des sols mondiaux et pouvant ainsi rétroagir fortement sur le climat. Dans le cadre du projet CAREX (Restauration du fonctionnement des tourbières (carbone et biodiversité) et identification d’indicateurs pour leur gestion durable) et du Service National d’Observation (SNO) Tourbières porté par l’Observatoire des Sciences de L’Univers en région Centre (OSUC), la tourbière de La Guette (Neuvy-sur-Barangeon, Cher) a notamment été équipée de plusieurs dispositifs et sondes permettant des mesures hydrologiques et hydrochimiques à haute fréquence . Des sondes multiparamètres ont également été installées pour mesurer à haute fréquence la conductivité et la fluorescence de la matière organique dissoute (MOD) à l’exutoire du site. Des campagnes de terrain sont régulièrement effectuées pour prélever des échantillons d’eau, mesurer les débits à l’exutoire et assurer la maintenance des appareils. L’Ingénieur contractuel sera intégré(e) à l’équipe « Biogéosystèmes continentaux » de l’ISTO qui compte 18 agents permanents et placé sous l’autorité hiérérchique de la responsable du projet CAREX et du SNO Tourbières.
Personne à contacter :
Fatima Laggoun - Coordinatrice du projet CAREX et du SNO Tourbières ISTO – OSUC Campus Géosciences Courriel : fatima.laggoun@univ-orleans.fr Le descriptif de l’offre est téléchargeable ici.
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial