Poste de demi-ATER à l’Université Paris Est Créteil en Ecologie/Biostatistiques (OE158) – AFES – Association Française de l'Etude des Sols

Poste de demi-ATER à l’Université Paris Est Créteil en Ecologie/Biostatistiques (OE158)

Poste de demi-ATER à l’Université Paris Est Créteil en Ecologie/Biostatistiques (OE158)

Période: 1er octobre 2018 – 31 août 2019

Enseignement:
Ce poste comporte une charge d’enseignement d’environ 96h (équivalent TD) dans les disciplines d’écologie générale et de biostatistiques de la Faculté des Sciences et Technologie de l’UPEC. Pour le volet Biostatistiques (56h), l’ATER participera à l’enseignement (TD et TP) des UEs ‘Outils statistiques’ (L2) dans les différents parcours de la Licence mention SVT et dans les parcours Chimie-Biologie et Chimie-Biologie International de la Licence mention Chimie. Les enseignements concernent la formation aux principaux outils statistiques nécessaires à l'analyse et à la compréhension de phénomènes biologiques simples. Ils comprennent une partie « Probabilités » (probabilités, variables aléatoires, lois de Probabilités) et une partie « Statistique » (tests d'hypothèse paramétriques et non paramétriques classiques, analyse de variance et régression linéaire simple). Pour la partie Ecologie (36h), l’ATER devra assurer des cours magistraux et des travaux dirigés dans l’UE d’ Ecologie environnementale du Master 1 Sciences et technologie de l'agriculture, de l'alimentation et de l'environnement parcours Ingénierie Biologique pour l'Environnement (Master STA2E parcours IBE) et des travaux dirigés et sorties dans les UEs d’Ecologie et Evolution (1 et 2) en 2ème année de Licence des Sciences de la Vie et de la Terre Parcours environnement.

Recherche:
La/le candidat(e) intégrera l’équipe Biogéographie et Diversité des Interactions du Sol, au sein du département Diversité des Communautés et Fonctionnement des Ecosystèmes (DCFE) de iEES-Paris. Au sein de cette équipe, il ou elle sera en interaction étroite avec des spécialistes en écologie microbienne des sols, biogéochimie, évolution et dynamique des populations (microbiennes et macrofaune du sol). La personne recrutée s’intéressera aux questions soulevées par l’hétérogénéité spatiale de l’environnement à diverses échelles. L’importance des processus spatiaux pourra être abordée tant au niveau individuel qu’à celui des populations, communautés, métacommunautés et paysages. Les processus étudiés pourront concerner les interactions biotiques et abiotiques et les conséquences de l’anthropisation à diverses échelles spatiales et temporelles.

Contact :


Candidature :
Un CV et une lettre de motivation doivent être adressés le 26 août 2018 au plus tard par mail à lise.dupont@u-pec.fr et naoise.nunan@upmc.fr pour une pré-sélection. Un dossier complet sera à fournir dans un deuxième temps auprès de l’université.
La fiche descriptive de l’offre est téléchargeable ici.
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial