Reconnaissance des compétences en pédologie

 

Commission de Reconnaissance des Compétences en pédologie (CRC)

Le Conseil d’Administration de l’Association Française pour l’Étude du Sol (AFES), lors de sa séance du 26 janvier 2010, a décidé de lancer une démarche de "RECONNAISSANCE FORMELLE des COMPÉTENCES en PÉDOLOGIE".

Elle est destinée principalement :

• aux pédologues ingénieurs travaillant en bureaux d’étude (sous statut de profession libérale ou de salarié) ;

• aux pédologues ingénieurs salariés en EPIC (e.g. BRGM, ONF), EPST (e.g. INRA, IRD, CEMAGREF), Universités, Chambres d’Agriculture, Écoles d’ingénieurs agronomes et agricoles, organismes locaux publics, semi-publics ou privés (agences de l’eau, coopératives, groupements forestiers, etc.).

Vérifier & certifier

Après discussions d’abord au sein d’une commission ad hoc puis lors de son Conseil d’Administration du 18 juin 2010, l’Association a décidé des modalités suivantes:
Il s’agira de vérifier puis de certifier les connaissances générales en pédologie indispensables pour intervenir dans différents domaines de pédologie appliquée. Voir à ce sujet la description détaillée des compétences reconnues.

Remarque importante : l’AFES certifie les compétences et les connaissances en pédologie de telle ou telle personne physique, mais ne peut pas être tenue pour responsable de la qualité des travaux réalisés par cette personne !

Éléments du dossier de candidature

Cette première partie du dossier de candidature est à rédiger en français. Les éléments à présenter sont les suivants (Tout dossier incomplet sera rejeté.) :

Démarche

Une Commission de Reconnaissance des Compétences sera créée au sein de l’AFES. Elle sera constituée d’au moins 4 personnes membres du CA ou mandatées par le CA, sélectionnées pour leurs compétences. Cette commission se réunira une fois par an (ou plus si nécessaire) et étudiera les dossiers qui lui seront présentés.

Les candidats à cette reconnaissance formelle devront :

• avoir acquis un titre ou diplôme initial jugé satisfaisant (Bac + 3 ou Bac + 5 selon les études effectivement suivies) ; obligatoirement avoir fait un stage de fin d'étude spécialisé en pédologie d'un minimum de 2 mois (fournir le nom et les coordonnées du maître de stage – les dates et des détails sur le stage);

• pouvoir justifier d’une pratique professionnelle de plus de 3 ans (début d'activité attestée par une pièce officielle telle qu’un n° URSSAF ; une inscription au registre du commerce ; une preuve de recrutement) ; de plus de 5 ans pour les candidats n'ayant pas le niveau de diplôme initial requis;

• fournir une liste de leurs travaux (vérifiable, avec mention du maître d'œuvre ou maître d'ouvrage) et/ou de leurs publications.

Le dossier de candidature (établi en langue française) devra également inclure un certain nombre de justifications :

• état civil ;

• adresse de l’établissement ;

• copie des diplômes ;

• adhésion à l’AFES pour l’année en cours.

Une procédure en 2 étapes

1. Étude des dossiers par les membres de la Commission de Reconnaissance des Compétences (CRC) pour établir si la candidature est recevable ou non (phase d’"admissibilité").

2. Passage devant la CRC pour une présentation orale en langue française. Après vote à bulletins secrets en son sein, la commission proposera une décision que le CA aura à valider.

• En cas de réussite, le candidat sera inscrit sur une liste consultable sur le site Web de l’AFES et se verra délivré un certificat. Inscription sur la liste et certificat seront valables 5 ans (voir ci-dessous).

• Pour le renouvellement de son agrément, le candidat aura seulement à présenter un dossier allégé et n’aura pas à faire une nouvelle présentation orale.

• En cas d’échec, les candidats pourront se représenter l’année suivante.

• Le candidat n'aura rien à payer sinon ses propres frais de déplacement. Les membres de la CRC seront défrayés par l’AFES de leurs frais de déplacement.

• La publicité de cette démarche sera faite très largement via le site Web de l’association et par un message sur sa liste de diffusion.

Les dossiers de candidatures sont à adresser à l'actuel trésorier-adjoint.

Faites reconnaître vos compétences en pédologie

Toutes les personnes intéressées par cette démarche peuvent contacter Denis BAIZE (adhesion@afes.fr) qui leur fournira tous les renseignements nécessaires.

Lire la démarche décrite ci-dessus, ainsi que le document détaillant les compétences reconnues.

Composition de la commission (CRC)

Juin 2017
1. Joël MOULIN
2. Joël MICHELIN
3. Christophe DUCOMMUN
4. Denis BAIZE
Novembre 2016
1. Micheline EIMBERCK
2. Alain BRETHES
3. Bernard JABIOL
4. Denis BAIZE
Juin 2015
1. Jean-Pierre ROSSIGNOL
2. Micheline EIMBERCK
3. Alain BRÊTHES
4. Denis BAIZE
Juin 2014
1. Francis DOUAY
2. Michel BROSSARD
3. Alain BRÊTHES
4. Denis BAIZE
Juin 2013
1. Micheline EIMBERCK
2. Jean Pierre ROSSIGNOL
3. Denis BAIZE
Juin 2012
1. Micheline EIMBERCK
2. Alain BRÊTHES
3. Pierre CURMI
4. Denis BAIZE
Juin 2011
1. Micheline EIMBERCK
2. Prof. Dominique SCHWARTZ
3. Jean Pierre ROSSIGNOL
4. Denis BAIZE

Liste des personnes reconnues comme "compétentes en pédologie" par la CRC


Commission numéro 7 du 20 juin 2017

Les gestionnaires d’espaces naturels portent aujourd’hui une attention grandissante à la prise en compte des sols dans leur gestion et leur préservation du patrimoine naturel. Titulaire d’un Master en Gestion et protection des eaux et des sols (Université de Poitiers, 2005), j’ai eu la chance depuis 2010 de participer au développement de l’activité pédologique au sein du Conservatoire d’espaces naturels de Haute-Normandie en tant que chargé de projets : réalisation de la cartographie régionale des zones humides puis du Référentiel Régional Pédologique de Haute-Normandie, diagnostics pédologiques au sein des plans de gestion de sites... Dans ce sens, il nous parait désormais indispensable de soutenir les dynamiques nationales et régionales sur la question des sols telles que les actions de l’AFES, du RMT « Sols et Territoires », ou encore en co-animant le Groupe de travail « Données Sols » de la CRIGE Normandie.

Commission numéro 6 du 9 novembre 2016

"Travailleur indépendant ("Ecosylve"). Mon DEA et ma thèse (1992, université de Grenoble) m'ont permis de travailler sur des sols forestiers de montagne. J'ai ensuite poursuivi dans cette voie en réalisant plusieurs typologies de stations forestières (Alpes, Jura, Ardèche, Cévennes). Actuellement, je travaille essentiellement sur le quart sud est de la France, pour des missions faisant appel à la pédologie et la phyto-écologie : diagnostics stationnels, plans de gestion conservatoire, cartographies de sols ou d'habitats, …

Bien que spécialisé dans le domaine forestier, j'interviens également sur d'autres milieux, notamment pour la caractérisation et la délimitation de zones humides."

Commission numéro 5 du 14 octobre 2015

"Avec une formation d’ingénieur agronome (ENSAT 1974), complétée par un DEA de pédologie, j’ai toujours exercé le métier d’agro-pédologue « de terrain », d’abord à la Chambre d’agriculture de la Marne puis à la SAFE, à Chaumont, en prenant la succession de Pierre Benoît-Janin. A la disparition de la SAFE en 1989, j’ai créé le bureau d’études SOLEST qui a élargi ses activités aux études d’aménagement foncier et à l’ingénierie liée à l’assainissement. Les référentiel pédologique, RMQS, études zones humides, etc. me permettent de continuer à « coller » au terrain."

J’espère que la reconnaissance de l’enjeu des sols passera tout d’abord par la reconnaissance de ses artisans, les pédologues."
"Chef de Projet depuis plus de 10 ans à CAEI sarl, bureau d’études spécialisé en environnement. Écologue forestier de formation puis Ingénieur d’études à l’Université de Bourgogne, j’ai fait des relations sols-végétations mon cheval de bataille, tant dans l’aménagement du territoire (Plan Local d’Urbanisme, Aménagement Fonciers Agricoles et Forestiers) que dans les expertises dans les sciences de l’environnement.

Aujourd’hui, la problématique « zone humide », au travers de l’identification et la cartographie des sols hydromorphes requiert toute mon énergie. "

Commission numéro 4 du 10 septembre 2014

"Né en 1968, ingénieur agronome, je suis également titulaire d’un DEA de pédologie (ENSAM 90) et d’un Doctorat en Sciences Agronomiques (ENSAM 94) sur les relations sols/plantes mycorhizées.

J'ai effectué la quasi-totalité de mon parcours professionnel en bureau d’études sur diverses missions centrées autour de la pédologie ; en parallèle à ces missions, j'ai longtemps assuré la direction d’un laboratoire d’analyses de terre, ce qui m'a permis de conjuguer la nécessaire approche de terrain avec les protocoles d’analyses. Il faut sortir la pédologie de terrain de l’indifférence dans laquelle les maitres d’ouvrage actuels la cantonnent trop souvent : cette démarche de certification est une première étape nécessaire.

Une certitude : quand on creuse, on trouve ! J’espère que la reconnaissance de l’enjeu des sols passera tout d’abord par la reconnaissance de ses artisans, les pédologues."

Commission numéro 3 du 05/12/2012

32 ans, a suivi un cursus universitaire en géologie, hydrogéologie et pédologie.

Spécialisé en pédologie au cours de son MASTER professionnel Géosciences à Poitiers, à travers ses stages de fins d’études ainsi que ses premiers contrats à l’INRA d’Orléans (Unité InfoSol, programmes RRP, CPF et RMQS) ; il est, depuis 2009, Chargé d’Études Pédologiques à la Chambre d’Agriculture du Loiret. Sa mission principale : le programme de cartographie des sols du Loiret au 1/50 000ème, associé à la base de données DoneSol. Il réalise également des études pédologiques particulières (type BAC, Agriculture de Précision, etc), en collaboration avec les collègues du service Agronomie Environnement.

Enfin il applique des thématiques diverses de valorisation des données pédologiques sur la BD DoneSol , et est en charge du SIG et de la cartographie à la CA 45.
"Né en 1954, j'ai reçu un enseignement en pédologie au laboratoire de pédologie de l'Université de Poitiers dirigé par J. Dupuis. Pédologue de terrain j'ai exercé une activité professionnelle dans des territoires en manque de données pédologiques de base, étudiant les sols développés sur « cristallin » et dans la frange Nord du Massif central. Pédologue indépendant puis salarié d'une Chambre d'Agriculture, j'ai mis mes compétences au service des agriculteurs et de l'acquisition de références.

Mon champ d'activité et de responsabilité s'est ensuite élargi, depuis la promotion d'une agriculture durable, la prise en compte du sol dans les analyses environnementales et paysagères des territoires agricoles ou ruraux jusqu'à la prise en charge de l'inventaire des sols (RRP 1/250.000ème) du département de la Creuse.

La pédologie de terrain doit retrouver ses lettres de noblesse ; ce serait un crime que d'imaginer qu'un clavier informatique puisse supplanter une tarière pour ne laisser place qu'au débat statistique sur les classes ... de sol. C'est aussi pour participer à la reviviscence d'une discipline de terrain que j'ai souhaité me présenter devant mes pairs pour la reconnaissance de mes compétences en pédologie.

Commission numéro 2 du 18/06/2012

Christophe Ducommun est ingénieur en charge du programme IGCS Pays de la Loire à Agrocampus-ouest Angers. Formé à la pédologie à la faculté de Besançon et titulaire d’un Master en Environnement à l’EPFL (Suisse), il a effectue ensuite diverses missions de cartographie en lien avec des problématiques agro-environnementales (radon, pollutions, anoxie …).

Finalement recruté par Jean Pierre Rossignol en 2001, il contribue à consolider la base cartographique régionale et en pilote aujourd’hui l’exploitation dans le cadre de préoccupations locales."
Né en 1957, issu d'un parcours atypique, car autodidacte, ayant commencé en 1974 auprès de Roger Studer (Station d'Agronomie INRA de Châteauroux) et poursuivi avec les pédologues de l'INRA d'Orléans.

Au départ associé, puis acteur, j'ai eu la chance d'intégrer un passionnant travail d'inventaire des sols en Région Centre (1/50 000 puist RRP 1/250 000) et me suis attaché à développer des applications thématiques valorisant les données pédologiques sous SIG.

Au sein de la Chambre d'Agriculture de l'Indre, je m'emploie à faire partager ma passion pour les sols, auprès des agriculteurs, vulgariser la pédologie, décrypter les liens séculaires reliant les hommes aux sols selon les usages qu'ils ont fait de la terre pour façonner les paysages".
Il a pris la succession des pédologues de la Société du Canal de Provence et depuis 30 ans a acquis une bonne connaissance des sols de Provence. Il a mené à bien la réalisation du Référentiel Régional Pédologique sur la totalité de la région Provence-Alpes-Côte-d’Azur et les investigations de terrain de la première campagne du Réseau de Mesures de la Qualité des Sols (RMQS) en PACA et en Languedoc-Roussillon (à l’exception des sites de la Lozère).

Il a développé l’activité bureau d’études sur des thématiques comme l’assainissement non collectif , la réutilisation des eaux usées épurées, la reconstitution de sols ou la prise en compte des sols dans l’aménagement du territoire et l’urbanisme."

Commission numéro 1 du 17/06/2011

Isabelle Letessier est agronome (M75) et Pédologue (DEA de pédologie USTL 77). Elle a forgé ses premiers outils viti-pédologiques en Languedoc et, depuis 1985, gère le bureau d’études Sigales, spécialisé dans la cartographie à grande échelle et la formation autour des sols viticoles.

Trente ans, 4 à 5000 profils profonds et plusieurs dizaines de milliers d’hectares plus tard, elle considère que le cocktail vin-pédologie-passion-pédagogie est particulièrement tonique, à consommer sans modération.
Né en 1961, se présente lui-même ainsi : "Issu d'un parcours universitaire à Besançon, qui s’est achevé par un DEA en pédologie à l’université de Nancy I en 1985, orienté en cartographie des sols, sous la direction de mon très regretté et humaniste Professeur Sylvain BRUCKERT, j’ai commencé ma vie professionnelle au sein d’une structure associative (Groupe Régional Agronomie Pédologie Environnement). Cette association créée en 1986 entre le laboratoire de Pédologie de l’Université de Franche Comté et les Chambres d’agricultures a eu d’abord pour vocation la mise en œuvre de secteurs de référence.

La pédologie appliquée que ce soit en agronomie, dans le domaine forestier ou des terroirs viticoles, en environnement ou aménagement tel que la ligne LGV grand Est, reste le cœur de mon métier".
Né en 1982, est issu d'un cursus agronomique. Son intérêt pour la pédologie et la cartographie l'ont dirigé vers une spécialisation dans l'étude des sols à l'ENSA de Rennes en 2006-07.

Ingénieur d'étude et pédologue cartographe au sein de l'UMR SAS INRA/AGROCAMPUS-OUEST à Rennes, depuis 2007, il est responsable de la réalisation des Référentiels Régionaux Pédologiques (RRP) des départements du Finistère et des Côtes d'Armor.
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial

Vous aimez notre site ? N'hésitez pas à passer le mots :)