Proposition de stage de 4-5 mois au Parc naturel régional du Verdon – REGAIN : accompagner l’évolution des systèmes agricoles du plateau de Valensole vers l’agroécologie (OS94)

Proposition de stage de 4-5 mois au Parc naturel régional du Verdon – REGAIN : accompagner l’évolution des systèmes agricoles du plateau de Valensole vers l’agroécologie (OS94)

Etudier la faisabilité de réintroduire les pailles de lavandin (compostées ou non) dans les systèmes agricoles du plateau de Valensole. Quels atouts agronomiques et environnementaux, quel cadre législatif respecter, quelles organisations possibles et à quel prix ?



Structure d’accueil et localisation :

Parc naturel régional du Verdon Domaine de Valx 04360 Moustiers Sainte-Marie


le descriptif de l'offre est téléchargeable ici.

Date du stage : Septembre 2018 à février 2019

Nom, qualité et coordonnées du responsable de stage :
Perrine PUYBERTHIER (Tel : 04 92 74 68 12 (ligne directe) / Email : ppuyberthier@parcduverdon.fr) -Animatrice REGAIN

Contexte du stage : le projet agroécologique REGAIN
Le Plateau de Valensole constitue une petite région agricole des Alpes de Haute-Provence croisant demultiples enjeux. Structurant pour la production de lavandin et de blé dur en région Provence-Alpes Côte d’Azur, ses paysages agricoles lui confèrent aussi un attrait touristique important. Classé en site Natura 2000 (directives Oiseaux et Habitats), il héberge également de nombreuses espèces patrimoniales directement dépendantes des pratiques agricoles et systèmes de production.
L’agriculture du plateau de Valensole, confrontée à de nombreux défis : reconquête de la qualité des aquifères (classement en zone vulnérable nitrate), problématique du dépérissement du lavandin, déficit de matière organique dans les sols, contexte d’évolutions climatiques, évolution de la PAC, prise en compte des enjeux sociétaux et environnementaux, est à un tournant et doit s’adapter pour répondre à ces multiples enjeux tout en restant dynamique et compétitive.
Dans ce contexte, le Parc naturel régional du Verdon, la Chambre d’Agriculture des AHP, la Société du Canal de Provence et AgroSys portent une démarche agro-écologique territoriale nommée" REGAIN", visant à accompagner et guider les exploitations agricoles vers des agrosystèmes plus durables.
En 2017, le réseau Sol, animé par le Parc du Verdon et constitué d’une 20aine d’agriculteurs, a été constitué autour de la question de la qualité des sols. Sur les 34 parcelles suivies dans ce réseau, des analyses de sols physico-chimiques et biologiques ont été réalisées, révélant notamment des déficits de matières organiques parfois important. Ces déficits ont pour conséquences la fragilisation de l’état structural des sols, qui deviennent plus sensibles à l’érosion, la fragilisation de l’état biologique et de la fertilité qui y est rattachée.
Les agriculteurs du secteur s’interrogent sur l’opportunité d’introduire dans leur systèmes les pailles de lavandin distillées, compostées ou non, afin de restaurer l’état structurale, biologique et hydrique du sol.

La/le stagiaire sera amené à répondre à la problématique suivante :


  • A quel cadre législatif est-on soumis lorsque l’on épand des matières organiques, compostées ou non, sur les différentes cultures du plateau de Valensole ?
  • Quelles valeurs ont ces produits organiques : % MO, C/N, stabilité, en quelle quantité les épandre ?
  • Quels bilans économiques, agronomiques (y compris temps de travail) en font les agriculteurs qui utilisent ces matières premières ?
  • Quelle organisation future pour permettre au plus grand nombre d’agriculteurs de restituer ces produits au sol ?


Missions confiées :
Le (la) stagiaire aura pour mission :


  • Phase bibliographique sur les matières organiques et leurs rôles. Définition du cadre législatif à respecter pour l’épandage de ces produits en zone vulnérable nitrate
  • Enquêter les agriculteurs qui pratiquent l’épandage des pailles de lavandin et dresser le bilan agronomique, environnementale, économique
  • Rédiger un document de communication synthétique à destination des agriculteurs
  • Restituer les résultats de son travail aux agriculteurs
  • Restituer les résultats de son travail à l’équipe technique du Parc ainsi qu’au Comité de direction de REGAIN (suivant le calendrier) ;
  • Organiser une journée de démonstration de matériel d’épandage


Les conditions matérielles liées au stage :
  • Lieu administratif du stage : Maison du Parc, Domaine de Valx (Moustiers-Sainte-Marie)
  • Indemnité de stage : OUI (environ 500 €/mois en fonction des jours de travail effectif)
  • Frais de déplacement : OUI (dans la limite des financements alloués)
  • Véhicule de terrain : OUI (sous réserve de la disponibilité des véhicules de service –réservation sur le planning des véhicules et véhicules + difficilement mobilisables en été car plusieurs véhicules sont affectés aux écogardes.
  • Hébergement : OUI sous réserve de la disponibilité (hébergement rustique partagé avec d’autres stagiaires)
  • Repas : remboursement possible en cas de déplacement (réunions, séminaires…)
  • Facilités informatiques : OUI (poste attribué mais pouvant être partagé. Equipé du Pack Office, SIG ArcGis 10.1 partagé, accès internet)


Les compétences particulièrement recherchées :
  • Etudiant ingénieur agronome, si possible connaissant les systèmes lavandicoles du plateau de Valensole
  • Dynamisme et goût du travail en équipe
  • Rigueur et capacité d’autonomie,
  • Bonne capacités relationnelles (ou se sentir capable, avoir envie de les développer !) : travail en relation avec des acteurs différents, au contact d’un public varié : agriculteurs, élus, partenaires techniques, chercheurs, grand public
  • Connaissance d’un logiciel SIG appréciée (ArcGis, QGis)
  • Véhicule personnel (permis de conduire indispensable)

La fiche descriptive de l'offre est téléchargeable ici.

Please follow and like us:
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial