Thèse – Impacts comportementaux, démographiques et fonctionnels des pesticides sur les annélides oligochètes du sol

Thèse – Impacts comportementaux, démographiques et fonctionnels des pesticides sur les annélides oligochètes du sol

Informations

Sylvain BART
Vendredi 5 octobre 2018 à 14h00
Centre INRA Versailles. 10 Route de St Cyr
78026 Versailles Cedex France
Salle : Amphithéâtre Bâtiment 10
Dirigés par Alexandre Péry (AgroParisTech-INRA) et Céline Pelosi (INRA)
Mme Jeanne Garric - IRSTEA Lyon (Rapporteur)
M. Benoit Ferrari - Centre Ecotox, EPFL Lausanne, Suisse (Rapporteur)
M. Eric Blanchart - IRD Madagascar (Examinateur)
M. Frédéric Marion-Poll - AgroParisTech Paris (Examinateur)
M. Alexandre Péry - AgroParisTech Paris (Directeur de thèse)
M. Céline Pelosi - INRA, Versailles-Grignon (CoDirectrice de thèse)
L'évaluation du risque liée à l'utilisation des pesticides pour les invertébrés du sol est aujourd'hui réalisée à l'aide de l'espèce modèle Eisenia fetida via l'utilisation de tests ecotoxicologiques standardisés (ISO et OCDE) sur la mortalité ou la reproduction. Ces deux points mériteraient d'être révisés puisque (i) l'espèce modèle est rarement présente dans les agroécosystèmes où les pesticides sont majoritairement utilisés, (ii) les tests réalisés sont peu réalistes et leur analyse statistique de type ad hoc ne permet aucune extrapolation dans le temps ou à des niveaux d'organisation supérieurs. Ainsi, une nouvelle espèce modèle a été proposée: Aporrectodea caliginosa. De plus, dans l'objectif d'analyser les effets ecotoxicologiques des pesticides sur cette espèce, un modèle bioénergétique a été proposé et calibré. Ensuite, les effets écotoxicologiques de deux formulations commerciales de pesticide, couramment utilisées en Europe, ont été évalués sur l'ensemble du cycle de vie (mortalité, comportement, reproduction, croissance). Les données de croissance ont été analysées à l'aide du modèle bioénergétique couplé à un modèle toxicocinétique. Ces analyses ont apporté une compréhension mécanistique des effets et ont permis l'estimation de valeurs seuils (les concentrations sans effet, CSE), indépendantes du temps d'exposition. Enfin, dans un objectif d'évaluation intégrée de l'usage des pesticides, il a été mis en évidence que la présence des vers de terre atténuait les effets des pesticides sur les communautés microbiennes des sols, responsables de la dégradation de la matière organique. L'ensemble des résultats pourra être utilisé, au-delà de la thèse, pour calibrer un modèle de dynamique des populations spatialisé de type individu centré (IBM). Ce type de modèle pourra être utilisé en évaluation du risque, pratiquée par les industriels et les agences d'évaluation.
Please follow and like us:
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial