Offre de stage niveau M2 – Etude méthodologique de la valorisation agro-pédologique des sédiments continentaux (OS97)

Offre de stage niveau M2 – Etude méthodologique de la valorisation agro-pédologique des sédiments continentaux (OS97)

Contexte du stage :
Ces travaux de recherche participent au développement d’une filière de valorisation agricole des sédiments de dragage, non pollués, de cours d’eau (rivières, canaux). Actuellement considérés comme un déchet, leur recyclage est limité. Pourtant de par leur volume et leur nature minéralogique, les sédiments constituent une ressource agronomiquement valorisable. Un stage de master 2 réalisé en 2018 a permis de collecter des retours d’expériences de terrain et de lever des verrous scientifiques et techniques sur la fertilité des sédiments utilisés en grandes quantités. Les sédiments possèdent des potentialités agronomiques intrinsèques qui pourraient améliorer significativement la qualité physique ou chimique des sols en place (éléments nutritifs, structure, texture, RU, etc.) à condition de ne pas dégrader leurs propriétés initiales. Dans le cadre du développement durable, le sédiment à valoriser doit faire l’objet d’un usage local. Ainsi, afin de proposer une méthode générique de valorisation locale des sédiments, il est prévu de poursuivre le travail engagé en proposant des liens entre hétérogénéité spatiale des sédiments et typologies agro-pédologiques nationales partagées (TYPTERRE).
Le stage, co-encadré par AGROCAMPUS-OUEST et le Cerema Centre-Est répond à une demande formulée par la Direction Générale de la Prévention des Risques du ministère de la Transition écologique et solidaire, en charge de la mise en place de méthodes opérationnelles permettant de faciliter le réemploi de matière et la valorisation des déchets. Ce travail est une étape pour faire évoluer les pratiques et la réglementation.

Les objectifs du stage seront :
  • D’identifier les types de sols dont les caractéristiques agronomiques pourraient être améliorées par des apports de sédiments (utilisation des données Typterre, élaborées sous l’action du RMT Sols et Territoires),
  • D’identifier les gisements de sédiments disponibles à l’échelle de la France (Données CEREMA, VNF,…),
  • D’identifier les pratiques culturales à mettre en place pour l’utilisation des sédiments en grandes quantités sur les sols agricoles (Chambre d’agriculture, associations, …),
  • Confronter les données spatialisées collectées afin de proposer des combinaisons optimales « sols agricoles-sédiments » en fonction des spécificités locales.


Profil souhaité :
Niveau Master 2 ou Ingénieur : Agronomie, Sciences du sol, Sédiments, Environnement
Compétences souhaitées : Intérêt pour la recherche appliquée, l’utilisation des systèmes d’informations géographiques (type QGis), rigueur, capacité à travailler en équipe, autonomie.

Responsables de stage:
Laure Vidal-Beaudet, enseignante- chercheure (02 41 22 54 23, laure.beaudet@agrocampus-ouest.fr)
Christophe Ducommun, ingénieur pédologue (02 41 22 54 95, christophe.ducommun@agrocampus-ouest.fr)
Laurent EISENLOHR, Chef d'unité (DSPES) – Cerema Centre-Est (laurent.eisenlohr@cerema.fr)
Conditions d’accueil :
Lieu d’affectation du stage : Unité de recherche Environnement Physique de la Plante Horticole (EPHor), AGROCAMPUS-OUEST Centre d’Angers, 2 rue Le Nôtre, 49045 Angers cedex
Durée : 6 mois (début mars – fin août 2019)
Indemnisation du stage : environ 554,40€/mois + remboursement des frais de déplacements nécessaires à l’étude (financement Cerema)
Candidature : Envoyer CV et lettre de motivation à Laure Vidal-Beaudet laure.beaudet@agrocampus-ouest.fr
La fiche descriptive de l'offre est disponible ici.
Please follow and like us:
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial