CDD à l’IFSTTAR – Analyse du métabolisme du chantier de l’écoquartier LaVallée (Châtenay-Malabry) (OE201)

CDD à l’IFSTTAR – Analyse du métabolisme du chantier de l’écoquartier LaVallée (Châtenay-Malabry) (OE201)

Date de démarrage envisagé : été 2019 (CDD de 12 mois)

www.ifsttar.fr

Contexte

Le projet Lavallée est un éco-quartier démonstrateur de vie durable en Île-de-France, à Châtenay-Malabry. Ce nouveau quartier sera un quartier mixte et animé, associant 2200 logements de tous types, de nombreux équipements publics (crèche, écoles, collège et gymnase), 15 000m² de commerces, 40 000m² de bureaux et des espaces publics végétalisés.

L’aménagement de ce nouvel éco-quartier de 20 hectares entre dans sa phase opérationnelle. Les travaux de démolition ont débuté sur le site de l’école centrale situé à proximité du parc de Sceaux. Cette opération urbaine d’envergure est réalisée par la première SEMOP (Société d’Economie Mixte à Opération Unique) d’aménagement de France dont Eiffage Aménagement est l’actionnaire principal aux côtés de la ville de Châtenay-Malabry et de la Caisse des Dépôts.

De nombreuses démarches d’innovation structurent ce projet sur lequel les équipes d’Eiffage Aménagement et de la Direction du développement durable et de l’innovation transverse ont étroitement collaboré: économie circulaire, quartier bas carbone, agriculture urbaine, nouveaux usages figurent parmi les réflexions intégrées dans la conception de ce nouveau quartier.

L’éco-quartier sera terminé en 2024. 

Missions

Dans le cadre des démarches d’innovation pour l’économie circulaire, la mission comporte 2 volets.

Il s’agit dans un premier temps de proposer, à partir de l’étude du projet de l’écoquartier, une méthodologie permettant d’estimer les flux matériels, en entrée et en sortie, à partir de la comparaison des stocks de matières à différentes dates, afin d’envisager les possibilités d’économie circulaire.

L’objectif est dans un second temps de tester des scénarii d’amélioration du métabolisme du territoire reposant sur les nouveaux process de production (recyclage du béton par exemple), l’optimisation logistique (nouveaux modes de transport, nouvelles modalités de stockage) pour limiter les nuisances des chantiers futurs sur les premiers lots livrés / sur l’existant, les synergies entre les chantiers et les matériaux, par exemple avec la réintégration des matériaux récupérés lors des déconstructions, la relocalisation des approvisionnements. Il s’agira non seulement d’envisager leur faisabilité technique, mais aussi économique et organisationnelle.  L’ambition est également de proposer des pistes d’action aux différentes temporalités de projet pour s’engager dans la voie d’un métabolisme du territoire : quelle stratégie foncière pour soutenir la réutilisation des matériaux ? Où les stocker et les concasser ? quelles modalités d’animation (pour développer les synergies ou la mutualisation)? Quels leviers réglementaires et juridiques (clauses techniques dans les appels d’offre ?).

Profil attendu

Le(la) candidat(e) recherché(e) devra avoir un profil pluridisciplinaire et sera préférentiellement titulaire d'un Master2 (ou d’un diplôme d’ingénieur) en aménagement, géographie, économie, génie urbain ou sciences de l’environnement.

L'aptitude au travail en équipe et des qualités relationnelles sont indispensables, tout comme des qualités de communication orale et écrite en français et en anglais.

Procédure de recrutement

Merci d’adresser un CV et une lettre de motivation à Corinne Blanquart (corinne.blanquart@ifsttar.fr).

Les candidats retenus suite à la sélection des CV seront conviés à un entretien.

Localisation du poste

Le poste est basé à l’IFSTTAR de Marne la Vallée

https://www.ifsttar.fr/linstitut/notre-organisation/implantations/marne-la-vallee/

Le descriptif de l’offre est téléchargeable ici.

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
Facebook
Facebook
YOUTUBE
YOUTUBE