CDD – Post-doctorant 1 an éventuellement renouvelable – Adapter un observatoire à la thématique de la séquestration continentale de carbone aux interfaces milieux – société (OE213)

CDD – Post-doctorant 1 an éventuellement renouvelable – Adapter un observatoire à la thématique de la séquestration continentale de carbone aux interfaces milieux – société (OE213)

AFFECTATION STRUCTURELLE

Institut de Recherche pour le Développement (IRD)

Référent scientifique incontournable sur les grands enjeux du développement et organisme pluridisciplinaire reconnu internationalement, l’Institut de recherche pour le développement est un établissement public français placé sous la double tutelle du ministère en charge de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation et de celui de l’Europe et des affaires étrangères. Il porte depuis plus de 75 ans, une démarche originale de recherche, d’expertise, de formation et de partage des savoirs au bénéfice des territoires et pays qui font de la science et de l’innovation un des premiers leviers de leur développement. Près de 40% des effectifs de l’Institut sont affectés à l’étranger et en outremer.

Structure d’affectation

PSIP Séquestration continentale du carbone (Seq2C), https://www.ird.fr/la-recherche/psip-programmes-structurants-interdisciplinaires-et-partenariaux. Les Programmes Structurants Interdisciplinaires et Partenariaux sont conçus pour développer des réflexions et des productions scientifiques interdisciplinaires thématiques, ici sur la séquestration continentale du carbone : carbone terrestre et aquatique, de plante à la gestion des paysages et sur des questions de viabilité et de résilience des pratiques dites séquestrantes.

La communauté scientifique pluridisciplinaire mobilisée autour de la Seq2C fédère ainsi plusieurs chercheurs des départements ECOBIO, SOC et DISCO de l’IRD : Chevallier Tiphaine, Chotte Jean-Luc, Lardy Lydie et Orange Didier (Eco&sols) ; Loireau Maud (Espace-DEV) ; Desjardins Thierry (IESS) ; Grondin Alexandre (Diade) ; Gomez Cécile (Lisah) ; Guérin Frédéric (Get) ; Pélissier Raphaël (AMAP) ; Serpantié George (GRED). Aux interfaces Sciences Humaines et Sociales - Sciences de l’environnement, l’encadrement de ce poste sera particulièrement assuré par le binôme portant le PSIP : Maud Loireau (géographie rurale, maud.loireau@ird.fr) et Tiphaine Chevallier (pédologie, tiphaine.chevallier@ird.fr).

Autres partenaires impliqués

La MP2I - Mission pour la promotion de l’interdisciplinarité et l’intersectorialité de l’IRD pour s’assurer des interfaces avec les autres PSIP de l’IRD construits au regard des enjeux socio-environnementaux liés aux ODD : https://www.ird.fr/la-recherche/psip-programmes-structurants-interdisciplinaires-et-partenariaux ;

La MIDN - Mission Infrastructures et Données Numériques de l’IRD, pour s’assurer des interfaces entre dispositifs scientifiques et dispositifs techniques au sein des observatoires, (cf. travaux de post doc en cours : Modèle de médiation pour la mutualisation de données pluridisciplinaires massives en environnement : contribution à un partage pérenne et interopérable des données spatiales et in situ).

Les organisations impliquées dans la conception d‘observatoires, tel que le GDR MAGIS - CNRS via son Action prospective « Observatoires scientifiques Sociétés/Milieux »( http://gdr-magis.imag.fr/actions-prospectives/observatoires-scientifiques-milieuxsocietes/), et dans leur mise en œuvre dans les pays, tel que l’Observatoire du Sahara et du Sahel - OSS (http://www.oss-online.org).

AFFECTATION GEOGRAPHIQUE

Montpellier (UMR ESPACE-DEV)

DESCRIPTION DU POSTE

Mission : Définir un dispositif d’observation et de suivi qui associe les dimensions biophysiques et socio-économiques de la Seq2C, en se posant la question de son utilisation pour comprendre, suivre et informer sur les causes, mécanismes et conséquences de la Seq2C.

Activités :

Mobiliser et formaliser l’ensemble des points de vue (disciplinaires, géographiques, échelles de temps et d’espace) sur la Seq2C dans différents écosystèmes continentaux (terrestre et aquatique).

Faire un état des lieux des observatoires et réseaux existants de mesures des stocks et suivis des flux de carbone.

  • Recenser les données et indicateurs existants (indicateurs d’état ou de trajectoire, indicateurs biophysiques, indicateurs socio-économiques) de la Seq2C.
  • Identifier les manques dans les données suivies par les observatoires et réseaux de mesures existants.
  • Choisir un observatoire existant pour enclencher avec les équipes mobilisées une réflexion afin d’adapter ce dispositif à l’observation et au suivi de la Seq2C dans toutes les dimensions, y compris humaine.
  • Mise en concordance de ce dispositif scientifique et technique (cf. base de données…) à la Seq2C. Pour ce dernier point, la MIDN sera en appui.

Compétences      Une expérience interdisciplinaire est attendue de préférence appliquée à la Seq2C, ou à la dégradation des terres ou encore au lien Changement Climatique - sociétés.

Des connaissances théoriques sur les systèmes complexes et pratiques en ingénierie des connaissances sont souhaitables.

PROFIL RECHERCHĒ

Formation : Un doctorat est exigé en Sciences Humaines et Sociales appliquées à l’environnement et/ou en ingénierie des connaissances.

Aptitudes : Capacité d’écoute et d’échange, goût pour l’interdisciplinarité, rigueur, méthode, esprit d’analyse et de synthèse, capacité rédactionnelle (français, anglais), être force de proposition.

CONTACT

Le dossier de candidature (CV et lettre de motivation) est à transmettre à l’adresse électronique suivante recrutement.dr-occitanie@ird.fr ; psip-carbone@ird.fr.

L’IRD, au travers de sa politique de recrutement, promeut l’égalité professionnelle hommes/femmes.

Le descriptif de l’offre est aussi téléchargeable ici.

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
Facebook
Facebook
YOUTUBE
YOUTUBE