Nouvelle parution : « Naissance et évolution des sols – La pédogenèse expliquée simplement »

Nouvelle parution : « Naissance et évolution des sols – La pédogenèse expliquée simplement »

Nous avons le plaisir de vous annoncer la parution du dernier livre de Denis BAIZE intitulé : “Naissance et évolution des sols – la pédogenèse expliquée simplement”.

Le sol est trop souvent assimilé à l’humus, aux vers de terre et à de nombreuses petites bêtes. Or il ne se réduit pas à cela. Parlons d’ailleurs plutôt de sols au pluriel, tant leurs apparences et leurs propriétés sont multiples, fruits de leurs divers héritages.

Cet ouvrage vous permettra de découvrir ce que l’on appelle la pédogenèse : la naissance et le développement des sols. Leur formation, le rôle des constituants minéraux, les facteurs et les principaux processus de pédogenèse à l’œuvre sous nos climats tempérés sont expliqués ici simplement. La difficile estimation de l’âge des sols et la vitesse de leur évolution sont discutées, ainsi que de nombreuses autres questions fondamentales. Les types de sols les plus fréquents en France dans les bassins sédimentaires — les luvisols, les planosols et les brunisols — sont traités de façon détaillée, comme d’ailleurs les anthroposols, des sols urbains très artificialisés, voire totalement « fabriqués » par l’homme. 

Beaucoup de réalités peu connues sont mises en valeur, telle l’importance majeure des constituants minéraux et de leurs organisations, et plusieurs idées fausses sont réfutées, comme le caractère ubiquiste du lessivage des argiles. 

Synthèse facile à lire et richement illustrée, ce livre est destiné à des étudiants, des enseignants, des chercheurs d’autres disciplines et des amateurs naturalistes.

Vous pouvez consulter le résumé et toutes les informations concernant cet ouvrage sur les site des éditions QUAE :

https://www.quae.com/produit/1669/9782759232659/naissance-et-evolution-des-sols

Ce livre, ce n’est pas une somme, ce n’est pas un précis, c’est l’ouvrage d’un homme qui présente humblement l’étendue de ses propres connaissances. C’est le testament scientifique d’un homme d’expérience. Il aurait été souhaitable que tous les chercheurs et enseignants pédologues en fissent autant.
L’ouvrage comporte 150 pages, dont le premier tiers rappelle quelques généralités en particulier sur les matériaux des sols, le second tiers s’attache à l’étude des éléments essentiels de la pédogenèse, et le dernier tiers donne une synthèse magistrale sur les trois ou quatre pédogenèses courantes en France.
C’est un abrégé qui présente ce qui est suffisant pour étudier la pédogenèse des sols de bassins sédimentaires d’une grande partie de la France. Il comporte les bases utiles aux techniciens et ingénieurs qui ont affaire aux sols. Il donne des solutions mais ne développe pas des questionnements ou des pistes de réflexion. Il est vrai qu’actuellement, les travaux en matière de pédogenèse ne sont plus vraiment à l’ordre du jour chez les chercheurs qui travaillent davantage sur la matière organique et la biologie des sols.
La présentation est très axée sur les matériaux et la partie minérale des sols, ainsi que sur l’évolution des sols dans le temps, ce que revendique l’auteur. Comme l’annonce le titre le facteur temps est privilégié : dynamique des sols, évolutions, etc. mais peu de chose sont présentées en matière d’analyse spatiale, de cartographie et d’évolution des pédopaysages.
Le vrai titre de l’ouvrage semble donc être «la pédogenèse expliquée simplement », il suffirait d’y ajouter pour « divers sols de France ».  C’est bien ce qui correspond à toute l’œuvre de l’auteur, lui qui a eu un fort impact auprès aux utilisateurs des sols, pour expliquer simplement, sur le terrain et en salle ce qu’apportait la pédogenèse à la diversité de leurs études.
La lecture en est facile et le texte est aisé à comprendre d’autant que le lexique permet de rappeler clairement divers termes spécifiques aux sols, mais elle nécessite un minimum de connaissances de base. Le texte n’est pas encombré de références bibliographiques, d’ailleurs peu nombreuses, qui pourraient nuire à une lecture facile. Il présente une synthèse propre à l’auteur mais ne permet pas de débuter une recherche bibliographique qui élargirait les thèmes présentés. La bibliographie comporte un quart de références datant de moins de 20 ans, les trois autres quarts correspondant à des travaux antérieurs. Le livre est très bien illustré. Il constitue aussi une collection de photographies de sols encore jamais vue dans un ouvrage de pédologie. A ce sujet il y a lieu de remercier grandement l’éditeur et bien évidemment les auteurs de ces photographies.
On peut souhaiter qu’il serve de référence aux élèves et professeurs de l’enseignement secondaire et début de supérieur.

Michel Claude Girard, membre de l’Académie d’Agriculture de France
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial