Note de lecture de la BD Sous terre par Jean Michel GOBAT

Note de lecture de la BD Sous terre par Jean Michel GOBAT

Note de Lecture par Jean Michel Gobat et Isabelle Letessier de la BD Sous terre de Mathieu Burniat, parue en avril 2021 chez Dargaud :

Lien vers la page de présentation

Mine de rien, plein de messages subliminaux passent bien dans cette BD attachante, et nous nous sommes fait un plaisir de la faire découvrir (voir plus bas). L’angle « sol vivant » est bien sûr très assumé et fort bien documenté (https://youtu.be/2JLw_NyIyto), mais le reste n’est pas passé sous silence : on parle bien de 1 à 2 m de sol, et pas de 30 cm, des graviers, de l’eau, des argiles… d’un véritable autre monde caché ! La symbolique appuyée des « portes de l’enfer » parlera aux collègues de terrain, les plus pédagogues au moins : combien de photos avec vous au fond d’un (grand) trou et une assemblée pieusement inclinée répartie tout autour?… Et combien de minutes avant d’avoir une vanne sur les enterrements, la profondeur d’enfouissement des cercueils ou le sérial killer qui enfoui ses victimes ?

Par son ouvrage au carrefour de la science-fiction, de la mythologie grecque et de l’aventure débridée, Mathieu Burniat rend un hommage appuyé aux organismes du sol. Ils sont tous là, de la taupe à la bactérie en passant par l’acarien et le lombric, les deux héros de l’aventure, Suzanne et Tom, s’invitant chez eux… en se faisant parfois tout petits ! Le trait dynamique et original du dessinateur ne laisse aucun répit et nous entraîne littéralement dans cet « enfer paradisiaque » qu’est le sol.

Petits bémols à notre goût, il n’y a peut-être pas tout à fait assez d’évocation des structures, de « l’alchimie » magique des transformations des minéraux en argile(s), de la diversité des sols et de la pédogénèse, des enjeux et des solutions. Ces aspects sont certes souvent évoqués, contribuant à la très belle atmosphère qui se dégage du livre. Mais ils sont si importants pour la vie du sol… qu’on attend avec impatience un second tome à leur sujet !

Bref, une BD très sympa, scientifiquement solide et… permettant de rêver !

Jean Michel Gobat et Isabelle Letessier

Note d’un néophyte intégral !

Il faut lire et relire cet ouvrage. Le lire car en peu de temps on apprend énormément de choses sur le sol, le relire car le parcourir une seule fois est sans doute insuffisant pour bien assimiler l’ensemble des notions et des mécanismes exposés. La forme choisie est originale voire déroutante, bande dessinée empruntant aux codes des livres jeunesse, avec un scénario un peu tiré par les cheveux, et un dessin aux lignes simples. Mais il faut reconnaître que l’ensemble fonctionne, que l’on découvre une foule de choses sur des enjeux fondamentaux et encore très mal connus du grand public, et que l’on s’en souviendra peut-être le moment venu. Regrettons juste que les perspectives ne soient qu’effleurées, dans les deux dernières pages, mais réjouissons-nous d’avoir enfin compris pourquoi l’air prend un arôme si particulier après la pluie. Ce qui devrait être enseigné dès le primaire, comme porte d’entrée vers ce monde souterrain si proche et si méconnu.

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial