Chiffres officiels de la FAO

 

Les sols, support de la production alimentaire

  • Grâce à une gestion durable des sols, nous pourrions produire jusqu'à 58% de nourriture en plus. La préservation des sols est essentielle afin de réaliser l'objectif Faim Zéro à travers le monde.
  • Dans le monde entier, près de 80% de la consommation calorique moyenne de chaque personne trouve son origine dans les cultures directement cultivées dans les sols.
  • 95% de nos aliments viennent des sols.
 
 

Dégradations des sols

  • La formation d'1 cm de sol peut prendre jusqu'à 1000 ans !
  • 33% des sols à l'échelle mondiale sont modérément ou gravement dégradés.
  • 40% des ressources en terre de l'Afrique sont actuellement dégradées.
  • En Europe, ce sont près de 11 ha de sols par heure qui disparaissent en raison de l’expansion urbaine.

Les sols, support de la biodiversité

  • Il y a plus d'organismes vivant dans une cuillerée de sol que de personnes sur Terre !
  • La majorité des antibiotiques connus trouvent leur origine dans les bactéries du sol, y compris la pénicilline.
  • 1/4 de la biodiversité terrestre se trouve dans les sols.
 
 

Les sols, réservoir de carbone

  • Les sols peuvent séquestrer près de 20 000 mégatonnes de carbone en l'espace de 25 ans, soit 10% de plus que les émissions de gaz à effet de serre.
  • Le stock de carbone organique contenu dans le 1 m de sol au niveau mondial (1 500 et 2 000 gigatonnes) est supérieur aux stocks de carbone organique de la biomasse végétale (650 gigatonnes) et de l'atmosphère (750 gigatonnes) réunis.
 

Chiffres issus de « Sols et environnement Chiffres clés Édition 2015 »

 
 

  • 1 g de sol contient plusieurs centaines de milliers de champignons et plusieurs milliards de bactéries.
  • La biomasse microbienne (quantité de carbone microbien vivant dans le sol) peut atteindre 2,5 tonnes par hectare (t /ha) pour les bactéries et 3,5 t /ha pour les champignons dans un sol de prairie. Ceci équivaut à la quantité de biomasse végétale et animale (bétail) présente au-dessus du sol.
  • Plus de 22 m² /s de sols agricoles ont été perdus entre 2006 et 2014. En France métropolitaine, les sols de très bonne qualité agronomique représentent environ 35 % des surfaces agricoles artificialisées entre 2000 et 2006 (source CORINE Land Cover).
  • L’érosion hydrique des sols est estimée à 1,5 tonne par hectare et par an (t /ha /an) en moyenne en France, contre 1,2 t /ha /an en Europe, avec une forte hétérogénéité spatiale.
  • Sur une période de 30 ans entre 1982 et 2012, environ trois quarts des communes françaises ont été concernées au moins une fois, les coulées d’eau boueuse, dues à l’érosion hydrique des sols, couvertes par des arrêtés de catastrophes naturelles se concentrent sur un nombre limité de communes.

Ces chiffres proviennent de l'ouvrage Sols et environnement Chiffres clés Édition 2015 produit par le Commissariat général au Développement durable.
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial