Sols et Définitions

 
 
 

Les sols ... une définition ?

 
 
Les sols constitue une interface issue des interactions entre les différents ensembles que sont la lithosphère, l’hydrosphère, l’atmosphère, la biosphère et enfin l’anthroposphère. Cette particularité des sols rend difficile le choix d’une définition unique, et ce, pour au moins deux raisons :

  • La pédologie, discipline visant à étudier les sols, a développé le paradigme de sol (ou mieux « couverture pédologique ») « interface ». La pédologie est à l’interface d’autres disciplines telles que la biologie, la géologie, la géomorphologie, la minéralogie, l’agronomie l’écologie, la géotechnique, l’hydrologie, l’archéologie … De ce fait un même sol peut-être étudié, par exemple, par des écologues et des géotechniciens qui ne définissent pourtant pas ce sol de la même manière.
  • Il existe un lien entre les sols et les activités humaines (anciennes ou récentes) qui se traduit en matière de processus de formation et de différenciation des sols mais aussi par l’intermédiaire de l’utilisation et le point de vue que les individus ont de ces derniers. La définition d’un sol dépend donc de l’activité ou de l’observateur concerné.

Il en existe donc plusieurs en fonction du contexte choisi.
 
 
 

Définition officielle retenue par l’Afes

 
 
La définition officielle des sols formulée par l’Afes en 2014, puis retenue en 2018, est la suivante :

« Le sol est un volume qui s’étend depuis la surface de la Terre jusqu’à une profondeur marquée par l’apparition d’une roche dure ou meuble, peu altérée, ou peu marquée par la pédogenèse. L’épaisseur du sol peut varier de quelques centimètres à quelques dizaines de mètres, ou plus. Il constitue, localement, une partie de la couverture pédologique qui s'étend à l'ensemble de la surface de la Terre. Il comporte le plus souvent plusieurs horizons correspondant à une organisation des constituants organiques et/ou minéraux (la terre). Cette organisation est le résultat de la pédogenèse et de l'altération du matériau parental. Il est le lieu d’une intense activité biologique (racines, faune et micro-organismes). »

La définition ici présentée n’est, bien entendu, pas exhaustive et ne prévaut pas sur les autres définitions des sols.
 
 
 

Des définitions plus détaillées des sols

 
 
La définition des sols suscite, aujourd’hui encore, de débat au sein de la communauté scientifique de science du sol. Après une large discussion sur la liste de diffusion SOL-AFES, un document synthétique sur la définition des sols a été rédigé par Michel-Claude Girard. Un des objectifs de l’Afes est de rendre accessible à tout un chacun les connaissances sur les sols. Il en est de même en ce qui concerne leur définition. Un texte illustré de plusieurs pages a été écrit par Jean-Paul Legros, ancien président de l’Afes, pour les personnes n’ayant aucune connaissance préalable sur les sols.
 
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial