• AFES - Association Française pour l'Étude du Sol
  • L’AFES est la branche française de l'Union Internationale de Science du Sol (IUSS, International Union of Soil Science)
  • Langue : fr
  • Licence :cc
  • Numéro :4
  • Volume :7
  • Format :texte
  • Taille :271-278
  • Résumé :

    L’effet de deux peuplements de nématodes phytoparasites a été étudié en conditions contrôlées sur la croissance du mil (Pennisetum glaucum). Les plants de mil (cv. IKMV 8201) ont été en pots sur sol collecté au Sud du Sénégal dans un champ cultivé (sol cultivé) et dans une jachère de 17 ans (sol de jachère). La moitié du sol de chacun des prélèvements a été stérilisée. Pour comenser l’effet de la stérilisation, sic cycles de culture de mil de deux mois ont été faits avant l’expérimentation. A l’issu de cette période, trois espèces ont été observées sur sol cultivé non stérilisé, Scutellonema cavanessi, Tylenchorhynchus gladiolatus et Ditylenchus myceliophagus, dans le sol de jachère non stérilisé, trois espèces supplémentaires ont été observées : T. mashhoodi, Pratylenchus pseudopartensis et Trichotylenchus falciformis. L’effet de ces peuplements de nématodes sur la croissance du mil a été analysé pendant le 7e cycle de culture. Sur sol cultivé non stérilisé, les nématodes ont réduit la surface foliaire de 10 % et la biomasse de 28 % par rapport au témoin sur le sol stérilisé. En revanche, sur le sol de jachère non stérilisé, ces deux paramètres ont augmenté d’environ 40 % en présence de nématodes. Ce résultat paradoxal peut s’expliquer par le meilleur statut organique du sol de jachère et par une stimulation de la croissance racinaire consécutives aux attaques des nématodes. La diversité spécifique du peuplement du sol de jachère a probablement atténué leur effet pathogène. Par contre, le peuplement du sol cultivé a été pathogène et a endommagé le système racinaire du mil.

    Soutenir l'AFES !

    ADHÉRER OU FAIRE UN DON

    Parce que l’AFES est une association, et ne peut agir que grâce au soutien de ses membres. Si vous appréciez ce que nous faisons, n'hésitez pas à faire un don ou à rejoindre le réseau de nos adhérent·es.