• AFES - Association Française pour l'Étude du Sol
  • L’AFES est la branche française de l'Union Internationale de Science du Sol (IUSS, International Union of Soil Science)
  • Langue : fr
  • Licence :cc
  • Numéro :4
  • Volume :14
  • Format :texte
  • Taille :305-315
  • Résumé :

    Dès 1900, une très importante et systématique campagne de prélèvements de sols est organisée à Madagascar et 500 échantillons de sols seront analysés à Paris par le fameux chimiste Müntz et son collègue Rousseaux, un événement unique pour l’époque. Ceci fonde en quelque sorte la naissance de la pédologie coloniale française, mais est aussi exemplaire par rapport à l’ensemble de la science du sol métropolitaine de la fin du 19e siècle. Mais avant, en 1881, un planteur de la MartiniqueAndo. Hayot, avait publié, à compte d’auteuranun écrit passé absolument inaperçu dans l’histoire de la pédologie française où il compare les altérations en milieu tropical et en milieu tempéré, et où il montre que les sols qui en résultent sont bien différents. Le premier Traité de Pédologie français sera écrit seulement en 1935 par H. Erhart, mais il est fondé sur sa thèse de 1926 qui portait sur les sols de Madagascar. Il sera suivi, en 1936, d’un autre traité par Agafonoff à partir de son expérience des sols de Tunisie. Pour ce qui est de la connaissance des processus d’altération et de la minéralogie des sols, la pédologie française doit aussi beaucoup à A. Lacroix et à ses nombreux travaux dans les territoires d’outremer. Enfin, juste avant puis après la deuxième guerre mondiale, l’une des granes figures de la pédologie française, G. Aubert, sera un pédologue oeuvrant dans les colonies et qui fondera la section de Pédologie de l’ORSTOM. Nous retraçons aussi brièvement sa carrière et son influence, avec ses élèves de l’ORSTOmandsur la pédologie au niveau national et international.

    Soutenir l'AFES !

    ADHÉRER OU FAIRE UN DON

    Parce que l’AFES est une association, et ne peut agir que grâce au soutien de ses membres. Si vous appréciez ce que nous faisons, n'hésitez pas à faire un don ou à rejoindre le réseau de nos adhérent·es.