• AFES - Association Française pour l'Étude du Sol
  • L’AFES est la branche française de l'Union Internationale de Science du Sol (IUSS, International Union of Soil Science)
Que faire face à des sols pollués par des métaux ?

Que faire face à des sols pollués par des métaux ?

  • 03/12/2021
  • Ressource technique et scientifique
  • Texte brut ou illustré

Diverses méthodes de réhabilitation de sites pollués. Ne rien faire, recouvrir, décaper, immobiliser la pollution, voire l’extraire par des méthodes de phytoremédiation. Un exemple d’action mêlant immobilisation in situ et phytostabilisation.

Conséquences de l’épandage de pommes de retrait sur la qualité des eaux de drainage

Conséquences de l’épandage de pommes de retrait sur la qualité des eaux de drainage

  • 01/12/2002
  • Articles EGS / Ressource technique et scientifique
  • Texte brut ou illustré

Dans la région Provence-Alpes-Côte d’Azur (France) la production de pommes entre 1986 et 1995 a varié de 430 000 Mg à 600 000 Mg par an avec une destruction annuelle variant de 0à 230 000 Mg. Parmi les techniques d’élimination des surplus l’épandage contrôlé au champ peut être une solution. Une étude de terrain et de laboratoire a été conduite pour évaluer les risques pour la qualité des eaux d’une telle pratique. In situ trois parcelles ont reçu respectivement 0 500 et 1000 Mg de pommes par hectare et on s’est intéressé au profil 00 – 90 cm. La fréquence...

Analyse de la durabilité de la fertilité acquise suite à des jachères arborées au Nord-Cameroun

Analyse de la durabilité de la fertilité acquise suite à des jachères arborées au Nord-Cameroun

  • 01/12/2000
  • Articles EGS / Ressource technique et scientifique
  • Texte brut ou illustré

Diverses espèces ligneuses (Acacia polyacantha, Eucalyptus camaldulensis, Cassia siamea), en peuplements monospécifiquesAndont été utilisées comme jachères dans la région de Garoua au Nord Cameroun (climat soudanien, 1 050 mm). Le cycle biogéochimique des éléments majeurs de ces peuplements, analysé et quantifié par ailleurs, a montré des différences quant à l’exploitation de l’azote du sol et la capacité de stockage des éléments dans la biomasse aérienne, en partie exploitée, et souterraine, susceptible elle, d’être restituée par dégradation biologique lors...