• AFES - Association Française pour l'Etude du Sol
  • L’Afes est la branche française de l'Union Internationale de Science du Sol (IUSS, International Union of Soil Science)
  • Langue : fr
  • Licence :cc
  • Numéro :2
  • Volume :11
  • Format :texte
  • Taille :103-115
  • Résumé :

    L’ammonium non échangeable du sol pourrait constituer une composante significative du cycle de l’azote et participer activement à la nutrition des plantes. La connaissance des teneurs des sols en N-NH4+ non échangeable et la capacité de fixation et de libération de cette forme d’azote au cours des cycles culturaux est nécessaire pour développeranà long terme, des programmes de fertilisation azotée des cultures et préserver la qualité nitrique des ressources en eau souterraine. Des investigations ont été réalisées dans le périmètre irrigué du Tadla en vue de déterminer les teneurs des sols en N-NH4+ non échangeable et leur évolution à quatre dates successives pour différentes cultures et différentes pratiques de fertilisation. Les sols du Tadla présentent une teneur appréciable en N-NH4+ non échangeable qui varie en fonction du type de sol. Parmi les caractéristiques du sol analysées, la teneur en argile explique 94 % de la variation de la teneur des sols en N-NH4+ non échangeable. Cette teneur est sujette à des variations considérables au cours et après les différents cycles culturaux. Dans certains cas, le N-NH4+ non échangeable n’a pas été sollicité, soit à cause d’absence de plantes ou en raison d’une fertilisation azotée excessive. Par contre, le NNH4+ non échangeable pourrait être fortement sollicité par une culture dérobée non fertilisée. Mais, e tendance d’évolution claire et bien définie n’a été mise en évidence, montrant ainsi que le mécanisme de fixation et de libération de NH4+ non échangeable est très complexe. En revanche, ce processus important dans les sols du Tadla aurait un impact bénéfique sur le renouvellement et la disponibilité pour les plantes de l’azote du sol. L’étude de ce processus pour les différents systèmes de culture en relation avec les conditions écologiques et son intégration dans les modèles de simulation d’azote pourrait contribuer à une meilleure connaissance du statut de fertilité azotée de ces types de sols et permettrait une gestion rationnelle de l’azote dans le système eau-sol-plante.

    Soutenir l'AFES !

    DEVENIR ADHÉRENT·E FAIRE UN DON

    Parce que l’AFES est une association, et ne peut agir que grâce au soutien de ses membres. Si vous appréciez ce que nous faisons, n'hésitez pas à faire un don ou à rejoindre le réseau de nos adhérent·e·s.