• AFES - Association Française pour l'Étude du Sol
  • L’AFES est la branche française de l'Union Internationale de Science du Sol (IUSS, International Union of Soil Science)
  • Langue : fr
  • Licence :cc
  • Numéro :2
  • Volume :17
  • Format :texte
  • Taille :119-130
  • Résumé :

    L’accroissement de la fertilité naturelle des sols malgache de « tanety » nécessite la mise au point de systèmes de culture qui assurent simultanément à cet accroissement, la durabilité du fonctionnement de l’écosystème/ Les cultures en semis direct sur couverture végétale, type mulch, (SCV) ont été proposées comme une alternative possible à des systèmes plus conventionnels basés sur le labour du sol. L’impact des SCV sur les rendements des cultures (succession maïs/soja), les teneurs du phosphore (P) dans les plantes et les bilans annuels, somme algébrique des flux annuels entrants (fertilisation minérale exportations dans les organes récoltés) et cumulés de P ont été quantifiés pendant plusieurs années dans le dispositif expérimental d’, ranomanelatra. Deux régimes de fertilisation, fumier (5 t ha-1 an-1) seul ou fumier (5 t ha-1 an-1) + engrais minéral (NPK) + amendement calcique de dolomie, sont appliqués à deux systèmes de culture : système conventionnel et système SCV. La fertilisation minérale, toutes situations confondues, a pour conséquence un accroissement moyen annuel des rendements de 14% alors que les systèmes SCV conduisent à un accroissement de 16 %. Le bilan cumulé de P (kg P ha-1) dans l’agroécosystème sur la période d’expérimentation (8 ans) varie en faveur de la fertilisation minérale d’un facteur proche de 10 à 30 alors que dans les systèmes SCV ou labour il est peu affecté.

    Soutenir l'AFES !

    ADHÉRER OU FAIRE UN DON

    Parce que l’AFES est une association, et ne peut agir que grâce au soutien de ses membres. Si vous appréciez ce que nous faisons, n'hésitez pas à faire un don ou à rejoindre le réseau de nos adhérent·es.