• AFES - Association Française pour l'Étude du Sol
  • L’AFES est la branche française de l'Union Internationale de Science du Sol (IUSS, International Union of Soil Science)
  • Langue : fr
  • Licence :cc
  • Numéro :2
  • Volume :12
  • Format :texte
  • Taille :87-100
  • Résumé :

    En 1799, le sultan de Mysore Tippoo-Saïb était vaincu par les britanniques et, en 1800, un médecin de la Compagnie des Indes orientales, Francis Buchanan, chargé de faire l’inventaire des territoires nouvellement conquis, créait le mot Laterite. Publiées en 1807, sous la forme d’un récit de voyage (‘ A Journey… ‘), ses notes rencontreront une large audience, notamment dans le milieu des géologues anglais s’intéressant à l’Inde. Buchanan a nommé Laterite une assez large gamme de matériaux, et le présent article s’attache à illustrer cette diversité. L’auteur n’a pas véritablement cherché d’explication concernant la genèse de la Laterite même si plusieurs passages de son récit montrent qu’il s’est efforcé d’en préciser les conditions de gisement, ce qui est un préalable indispensable pour en comprendre l’origine. Ses successeurs, géologues du XIXe siècle, exploreront abondamment cette problématique de la genèse et ce sont des hypothèses qui nous surprennent aujourd’hui – celle d’une origine sédimentaire avec recherche de fossiles, et celle d’une origine volcanique avec discussion sur l’extension des trapps du Deccan – qui feront notablement progresser les idées dans le sillage de Buchanan. Les pédologues ne se sont intéressés qu’assez tardivement à l’objet ‘ latérite ‘ et n’ont souvent retenu, de l’ouvrage de Buchanan, que la description de la carrière de briques d’Angadipuram. Des discussions sur les changements de dureté du matériau entre son extraction et sa mise en œuvre émaillent la littérature spécialisée. Les mots ‘ latérite ‘ et ‘ latéritique ‘ ont été utilisés avec des sens souvent très différents et prêtant à confusion, pour les besoins de la science des sols, il a été décidé d’inventer un nouveau terme, plinthite, pour désigner les matériaux tachetés susceptibles de s’indurer irréversiblement. La définition de ce terme n’est pas exempte de défauts qu, il s’agit de reconnaître la plinthite sur le terrain. En géomorphologie, les niveaux cuirassés ont été abondamment étudiés. Leur datation ne fut bien longtemps que relative mais cela a néanmoins permis des progrès considérables dans la compréhension des paysages intertropicaux. Très récemment, l’étude des cryptomélanes a permis de dater certaines formations latéritiques.

    Soutenir l'AFES !

    ADHÉRER OU FAIRE UN DON

    Parce que l’AFES est une association, et ne peut agir que grâce au soutien de ses membres. Si vous appréciez ce que nous faisons, n'hésitez pas à faire un don ou à rejoindre le réseau de nos adhérent·es.