• AFES - Association Française pour l'Étude du Sol
  • L’Afes est la branche française de l'Union Internationale de Science du Sol (IUSS, International Union of Soil Science)
  • Langue : fr
  • Licence :cc
  • Numéro :1
  • Volume :3
  • Format :texte
  • Taille :27-40
  • Résumé :

    Les teneurs en eau mesurées à différentes valeurs de potentiel matriciel ces dix dernières années sur des horizons de sols de composition granulométrique variée provenant essentiellement du Bassin de Paris sont présentées. Elles sont comparées aux valeurs fréquemment utilisées en France depuis les études desannées 70 et à celles publiées dans une abondante littérature internationale. Les résultats obtenus confirment la nécessité d’effectuer les déterminations sur des échantillons non perturbés. Ils montrent aussi que la teneur en eau à la capacité au champ ne correspond pas à différentes valeurs de potentiel matriciel suivant la texture. Cette teneur en eau est proche de celle déterminée à un potentiel matriciel de -100 hPa (pF = 2, 0). Pour les horizons argileux les teneurs en eau pondérales pour des valeurs de potentiel matriciel variant de -10 hPa (pF = 1) à -15 000 hPa (pF = 4, 2) sont étroitement liées à l’inverse de la densité apparente en conditions proches de la capacité au champ. Des relations qui permettent de calculer ces quantités d’eau sont proposées et testées sur un échantillonnage indépendant d’horizons. l’erreur moyenne sur la teneur en eau pondérale estimée varie de 0, 02 à 0, 03 g/g suivant la valeur de potentiel matriciel. La réserve en eau utile varie du simple au quadruple lorsque la densité apparente varie de 1, 8 à 1, 2. Pour les horizons limoneux et sableux une importante gamme de variation des propriétés de rétention en eau est enregistrée au sein de chaque classe de texture. Une telle variation est cohérente avec celle obtenue dans d’autres études mais le nombre trop faible d’horizons étudiés n`a pas permis de mener une analyse aussi détaillée que pour les horizons argileux. Plus généralement et quelle que soit la texture des horizons étudiés les résultats montrent que le seul critère texture ne peut pas à lui seul conduire à une estimation satisfaisante des propriétés de rétention en eau. Pour ce faire il apparaît en effet nécessaire de tenir compte à la fois de la nature et du mode d’assemblage des constituants élémentaires.

    Soutenir l'AFES !

    ADHÉRER OU FAIRE UN DON

    Parce que l’AFES est une association, et ne peut agir que grâce au soutien de ses membres. Si vous appréciez ce que nous faisons, n'hésitez pas à faire un don ou à rejoindre le réseau de nos adhérent·es.