• AFES - Association Française pour l'Étude du Sol
  • L’AFES est la branche française de l'Union Internationale de Science du Sol (IUSS, International Union of Soil Science)
  • Langue : fr
  • Licence :cc
  • Numéro :2
  • Volume :13
  • Format :texte
  • Taille :103-112
  • Résumé :

    Les pâturages du Massif Central sont assez fréquemment soumis à l’abAndon et à la colonisation par le genêt à balai (Cytisus scoparius L.). L’étude présentée cherche à évaluer l’impact de cet abAndon et de cette colonisation arbustive sur les sols et la végétation d’une pâture de la Chaîne des Puys. Différents stades d’abAndon d’une pâture et de sa colonisation par le genêt ont été échantillonnés : 42 placettes ont été installées dans une pâture gérée dans une pâture abAndonnée faiblement colonisée et dans des peuplements de genêts jeunes et âgés. Sur chaque placette après avoir mesuré le peuplement de genêts des relevés de flore ont été effectués et les valeurs Ellenberg indicatrices des conditions de sol et de milieu ont été calculées. Les sols ont été analysés pour déterminer leurs principales caractéristiques physico-chimiques notamment leur teneur en C et N et leur potentiel de minéralisation en N par incubation au laboratoire. L’abondance isotopique en 15N (d15N) des sols a aussi été mesurée. Les résultats montrent que le nombre d’espèces diminue fortement lors de l’abAndon de la pâture puis avec la fermeture du milieu par le genêt. L’évolution de la composition de la végétation suggère une augmentation de l’acidité de l’humidité et de la disponibilité en azote au cours la colonisation. L’évolution des principales propriétés des sols pour les différents stades confirme ces résultats les changements étant nettement plus marqués dans le premier que dans le second horizon. Le passage de la pâture gérée à la pâture abAndonnée non colonisée s’accompagne : i) d’une forte baisse de la densité apparente ii) d’une augmentation relative des teneurs en C et N iii) d’une diminution du d15N iv) d’une hausse de la nitrification potentielle alors que les stocks en C et N du sol restent stables en raison de l’évolution opposée entre les teneurs et la densité apparente. La fermeture par le genêt dans les stades suivants accentue l’augmentation de la teneur en C et N et de la nitrification alors que les stocks augmentent modérément et que le d15N reste stable. Cette étude souligne l’impact fort de l’abAndon du pâturage puis du rôle plus modéré de la colonisation par le genêt sur le taux de matière organique et la dynamique de l’azote dans les sols.

    Soutenir l'AFES !

    ADHÉRER OU FAIRE UN DON

    Parce que l’AFES est une association, et ne peut agir que grâce au soutien de ses membres. Si vous appréciez ce que nous faisons, n'hésitez pas à faire un don ou à rejoindre le réseau de nos adhérent·es.