Journée Mondiale des Sols 2019

 
 

Journée Mondiale des Sols 2019

L’érosion des sols … une actualité ! Solutions locales et territoriales.

Le 6 décembre 2019 au Palais des Arts de Vannes (Place de Bretagne, 56000 VANNES)
 

Comment (re)penser nos territoires en vue de la préservation du continuum terre-mer ?



 

Bilan graphique de la JMS 2019

Bilan JMS 2019 graphique
 

L’érosion, l'une des 8 principales menaces pesant sur les sols

Dans le cadre de la stratégie thématique pour la protection des sols mise en place la Commission Européenne, l’érosion des sols a été identifiée comme l’une des 8 principales menaces pesant sur les sols européens. Cette érosion, contrairement à d’autres facteurs de dégradation des sols (e.g. contaminations, baisse de biodiversité, baisse de la teneur en matières organique) entraine une perte irréversible de sols.

Au niveau européen, l’érosion hydrique des sols concernerait environ 26 millions d’hectares. Près de 18 % des sols métropolitains français présentent un aléa d’érosion des sols moyen à très fort (GisSol). D’après l’observatoire de l’environnement de Bretagne, 18 % des sols bretons présentent un aléa d'érosion élevé à très élevé.

Pour la science du sol française la thématique est importante. La revue EGS a édité à ce jour 49 articles ayant un lien direct avec l’érosion et 21 articles traitant du ruissellement.

La perte de la couche fertile en amont et la submersion des cultures ou des infrastructures à l’aval (coulée boueuse) s’accompagnent d’une diminution des rendements agricoles, d’une perturbation de la biodiversité des sols et d’une dégradation de la qualité de l’eau. Environ 74 700 arrêtés de catastrophes naturelles « coulées de boues » ont été recensés en France, entre 1982 et 2013 (Repères. Sols et environnement - Chiffres clé. 2015).

De manière moins visible et/ou spectaculaire que les coulées de boues, une érosion diffuse des sols, non maitrisée sur le long terme, peut conduire à une dégradation irréversible des surfaces concernées.

Une des conséquences de l’érosion hydrique des sols est le colmatage des fonds de cours d’eau entrainant une dégradation de ces derniers et une perturbation de l’activité biologique qu’ils abritent. A ce phénomène s’ajoute un enrichissement en phosphore des masses d'eau, apporté par les sédiments issus de l’érosion des sols, pouvant conduire à l’eutrophisation des masses d’eau en aval.

Les sols représentent une ressource non renouvelable à l’échelle humaine et finie en termes de surface. Environ 95% des ressources alimentaires sont fournies par les sols (FAO). Les pertes de sols par érosion impliquent donc des pertes de surfaces cultivables et affectent donc la production alimentaire.

Des conséquences socio-économiques, sanitaires et environnementales

Des sols à préserver pour une bonne qualité de vie et environnementale

Abritant plus d’un quart de la biodiversité terrestre,des sols préservés sont essentiels pour une sécurité alimentaire, le maintien de la bonne qualité des eaux, ou encore le stockage de carbone. Ce qui place les sols au cœur de notre qualité de vie. Leur dégradation affecte négativement notre qualité de vie. C’est pourquoi il est capital de mettre en lumière les recherches et de développer des politiques publiques pour garantir la préservation de cette ressource.

 

MATINEE :

08h30-9h00 ACCUEIL DES PARTICIPANTS

09h00-09h30 Ouverture de la journée

Par M. David Robo (Maire de Vannes) et Mme. Sophie Raous (Vice-Président Afes) 

Exposés introductifs en séance plénière

09h30-09h45 Érosion des surfaces continentales à l'anthropocène

Par Sébastien Salvador-Blanes - Université de Tours   

09h45-10h00 Liens entre qualité de l’eau, érosion et changements climatiques

Par Chantal Gascuel - Inra/Agrocampus Ouest    

10h00-10h15 Les mesures antiérosives aux différentes échelles

Par Jean-François Ouvry - AREAS   

10h15-10h30 Différentes voies pour une politique de gestion de l’érosion : expériences wallonnes

Par Hélène Cordonnier - Service Public de Wallonie   

10h30-10h45 PAUSE

10h45-10h50 Présentation du RNEST et lancement de son site internet

Par Flavien Poinçot- Réseau National d’Expertise Scientifique et Technique sur les sols   

10h50-11h00 Production d'un document pour la prévention de l'érosion des sols dans le cadre du plan Biodiversité

Par Marie-Françoise Slak - Ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation   

11h00-11h10 La réduction des transferts : Un enjeu majeur pour l’agence de l’eau Loire Bretagne

Par Thomas Viloingt – Agence de l’Eau Loire-Bretagne    

11h10-12h15 Table-ronde avec les intervenants et débat avec la salle

Animée par Edouard Bouin  

APRES-MIDI :

14h00-15h30 Ateliers participatifs en parallèle

Atelier 1 : Solutions à l’échelle du territoire
Intervention de Claire Amil – Syndicat de bassin versant de l'Elorn
Animé par Jérémy Guil – Chambres  d'agriculture de Bretagne
 
Atelier 2 : Solutions à l’échelle de la parcelle
Intervention de Jean-François Ouvry – AREAS
Animé par Didier Michot – Agrocampus Ouest
 
Atelier 3 : Problématiques liées à la gestion des sols de la bande littorale
Interventions de Pierre-Yves Roussel – Chambre d’Agriculture de Bretagne 
et de Marc Le Tréïs – Association Aile
Animé par Christian Walter – Agrocampus Ouest

Atelier 4 : Outils et solutions apportées par les politiques publiques actuelles
Interventions de Marie-Christine TOQUET – Syndicat Mixte Arguenon Penthièvre
et de Camille Gillard – Syndicat du Bassin Versant de la Seiche
Animé par Romain PANSARD – Centre de Ressource et d'Expertise Scientifique sur l'Eau de Bretagne  

15h30-15h50 PAUSE

15h50-16h30 Restitution et synthèse des ateliers en séance plénière

Atelier 1 : restitué par Flavien Poinçot 
 
Atelier 2 : restitué par Blandine Lemercier
 
Atelier 3 : restitué par Aurelie Bacq-Labreuil  
 
Atelier 4 : restitué par Agnès Gosselin 
 
16h30-17h15 CHANGES AVEC LA SALLE
 
17h15-17h30 Conclusion et clôture de la journée
Par M. Joël Labbé (Sénateur du Morbihan membre du CPPES)
 

Organisée par :

Avec le soutien de :

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
Share