• AFES - Association Française pour l'Étude du Sol
  • L’AFES est la branche française de l'Union Internationale de Science du Sol (IUSS, International Union of Soil Science)
Prise en compte de la pierrosité dans les calculs de réserve utile et du besoin en eau pour une culture de maïs. Cas du Loiret

Prise en compte de la pierrosité dans les calculs de réserve utile et du besoin en eau pour une culture de maïs. Cas du Loiret

  • 01/12/2015
  • Articles EGS / Ressource technique et scientifique
  • Texte brut ou illustré

Lors de la caractérisation des propriétés de rétention en eau des sols caillouteux les éléments grossiers sont souvent soit totalement négligés soit considérés comme ne participant pas à la réserve utile des sols. Pourtant léstimation du fonctionnement hydrique des sols caillouteux nécessite la prise en compte des propriétés hydriques de chacune des phases constituant ce type de sol. Basée sur la carte des sols du Loiret cette étude a pour objectif de proposer un calcul de la réserve utile des sols tenant compte des capacités de rétention en eau des éléments...

Etude des sols de la Forêt de Hesse (Lorraine) Contribution à l’étude du bilan hydrique

Etude des sols de la Forêt de Hesse (Lorraine) Contribution à l’étude du bilan hydrique

  • 01/12/2001
  • Articles EGS / Ressource technique et scientifique
  • Texte brut ou illustré

Les sols de la forêt de Hesse (57) ont servi de support à une étude dont l’objectif principal est de déterminer des critères d’évaluation de la réserve en eau utile. A partir de la prospection de terrain, trois profils de Brunisols Oligosaturés polycycliques à caractère plus ou moins hydromorphe ont été retenus. Des analyses physico?chimiques et granulométriques ont été effectuées sur chacun des horizons. Des prélèvements sur cylindres et l’étude de la rétention de l’eau et de la porosité de mottes a été faite en laboratoire à différents...

Spatialisation et cartographie des risques érosifs à l’échelle d’un bassin versant agricole par un radio-isotope (137Cs)

Spatialisation et cartographie des risques érosifs à l’échelle d’un bassin versant agricole par un radio-isotope (137Cs)

  • 01/12/1998
  • Articles EGS / Ressource technique et scientifique
  • Texte brut ou illustré

L’érosion des sols et la qualité de l’eau sont deux problématiques imbriquées et indissociables. Outre les pollutions urbaines et industrielles, les pollutions diffuses agricoles contribuent à une dégradation des hydrosystèmes, ce qui entraîne une limitation coûteuse de leurs divers usages originels. La mesure de l’érosion hydrique des sols par des radio-traceurs a été initiée au début des années 1970. En raison de ses prédispositions (propriétés physico-chimiques, comportement environnemental) et de sa diffusion mondiale, le césium-137 (137Cs) fut l’un des plus...

Variabilité de la recharge de la nappe de Beauce : Rôle de l’irrigation et des caractéristiques du sol

Variabilité de la recharge de la nappe de Beauce : Rôle de l’irrigation et des caractéristiques du sol

  • 01/12/1997
  • Articles EGS / Ressource technique et scientifique
  • Texte brut ou illustré

suivant les zones. Les caractéristiques du sol sont souvent invoquées pour expliquer ce phénomène mais sans que cela soit clairement établi. Par ailleurs on s’interroge de plus en plus fréquemment sur le rôle de l’irrigation. L’objectif de l’étude était par conséquent de mieux comprendre comment et dans quelles conditions les caractéristiques du sol et l’irrigation peuvent effectivement être responsables. L’étude a concerné trois sols localisée au droit de piézomètres dont les enregistrements sont représentatifs des trois principaux types de fluctuations...

Les Terres d’Aubues de Basse-Bourgogne

Les Terres d’Aubues de Basse-Bourgogne

  • 01/12/2012
  • Articles EGS / Ressource technique et scientifique
  • Texte brut ou illustré

Les terres d’Áubues sont les sols épais de 20 à 180 cm développés dans les couvertures résiduelles argileuses rougeâtres non calcaires qui subsistent sur les plateaux jurassiques de Basse Bourgogne dans les positions les mieux protégées de l’érosion. Ces sols probablement très anciens sont le résultat d’un bilan de matières positif. D’un coté la libération constante de matières silicatées par dissolution in situ des calcaires durs et de láutre des phases sporadiques d’érosion hydrique et léntraînement continu de particules argileuses dans...

Micro-Organismes et Matière Organique du Sol (modèle MOMOS) – Bilan de 20 ans de modélisation basée sur le traçage isotopique in situ

Micro-Organismes et Matière Organique du Sol (modèle MOMOS) – Bilan de 20 ans de modélisation basée sur le traçage isotopique in situ

  • 01/12/2009
  • Articles EGS / Ressource technique et scientifique
  • Texte brut ou illustré

Outils prévisionnels de la durabilité des écosystèmes et du changement global, les modèles à compartiments permettant de prédire les flux échangés entre matières organique d’origine végétale ou microbienne du sol ainsi que les transferts vers la phase minérale en direction de l’atmosphère, la biosphère et l’hydrosphère. Sous l’hypothèse du mélange parfait, les traceurs isotopiques permettant la mesure de ces flux avec une valeur initiale connue du contenu de chaque compartiment. La technique d’enfouissement de résidus marqués in situ en sac poreux en échange...

Alimentation en eau et production forestière – Application d’indicateurs simples pour les résineux dans le Massif Central

Alimentation en eau et production forestière – Application d’indicateurs simples pour les résineux dans le Massif Central

  • 01/12/1996
  • Articles EGS / Ressource technique et scientifique
  • Texte brut ou illustré

L’alimentation en eau des stations contrôle une part importante de la production forestière. Elle doit pouvoir être évaluée par des indices simples robustes et facilement mesurables sur le terrain par tout gestionnaire forestier. Cet article montre l’intérêt de méthodes de diagnostic simplifié : la valeur du réservoir en eau du sol (RES) est estimée en prenant en compte uniquement la profondeur du sol (par test-tarière) sa texture et sa pierrosité. Un bilan entre apports et départs d’eau sur le versant complète ce diagnostic. Ces deux éléments sont comparés avec...