• AFES - Association Française pour l'Étude du Sol
  • L’AFES est la branche française de l'Union Internationale de Science du Sol (IUSS, International Union of Soil Science)
  • Langue : fr
  • Licence :cc
  • Numéro :1
  • Volume :11
  • Format :texte
  • Taille :pages 11-20
  • Résumé :

    L’étude de l’évolution à moyen et long terme de la structure des sols préoccupe les agriculteurs du Nord du Bassin Parisien. En effet la fréquence parfois élevée des cultures de printemps (betterave maïs pomme de terre) dans la succession implique souvent des conditions d’intervention au semis ou à la récolte en conditions humides avec du matériel lourd et puissant. Un essai au champ de longue durée a été mis en place en 1989 à Mons en Chaussée en Picardie pour étudier l’évolution de la structure du sol sous l’effet de systèmes de culture représentatifs de cette région et se caractérisant par des risques de compactage très contrastés. Les trois systèmes de culture comparés comportent un labour annuel. Ils se différencient par la nature de la succession (pois/blé d’hiver/colza/blé d’hiver ou betterave/blé d’hiver/maïs/blé d’hiver) et par les règles de décision concernant les dates d’intervention lors des semis et des récoltes. Le suivi de la structure de la couche labourée est basé sur une approche morphologique permettant de décrire la structure de l’horizon labouré tous les ans après implantation de chaque culture de la rotation. Cette description est complétée par une évaluation quantitative de la proportion dans la couche labourée d’éléments structuraux dont la porosité structurale est très faible à nulle (état interne ?). Les résultats présentés dans cet article montrent que cet indicateur est sensible variant fortement d’une année à l’autre et entre les trois systèmes de culture. Ils suggèrent également que les évolutions observées sont réversibles. Concernant la partie du sol située sous le fond du labour des observations complémentaires menées dans le cadre de cet essai ont montré que le passage répété d’engins de récolte en conditions humides provoquait un tassement de la couche de sol sous-jacente à l’horizon labouré sur une dizaine de centimètres d’épaisseur.

    Soutenir l'AFES !

    ADHÉRER OU FAIRE UN DON

    Parce que l’AFES est une association, et ne peut agir que grâce au soutien de ses membres. Si vous appréciez ce que nous faisons, n'hésitez pas à faire un don ou à rejoindre le réseau de nos adhérent·es.