• AFES - Association Française pour l'Étude du Sol
  • L’AFES est la branche française de l'Union Internationale de Science du Sol (IUSS, International Union of Soil Science)
  • Langue : fr
  • Licence :cc
  • Numéro :1
  • Volume :3
  • Format :texte
  • Taille :41-52
  • Résumé :

    Dans le sud de la Russie près de Stavropol des Vertisols à gilgaï ont été étudiés. A l’échelle d’environ trois mètres une séquence de sol a été mise en évidence. Elle fait apparaître l’importance primordiale du gilgaï dans le régime hydrique des sols. Une accumulation d’eau se produit dans la zone dépressionnaire ce qui contribue au maintien d’une forte humidité. En revanche une nette dessiccation apparaît dans la zone sommitale. Dans la zone intermédiaire à mi pente le sol possède une structure vertique fortement développée avec des faces de glissement très bien individualisées. La séquence de sols semble fonctionner actuellement comme un système clos sans que des transferts géochimiques se produisent verticalement entre les sols et la roche mère et latéralement à une échelle supérieure à celle de la séquence. A l’intérieur de la séquence en revanche on observe des transferts géochimiques importants depuis la dépression jusqu’à la microbutte. Les carbonates sont concentrés dans la zone sommitale et concourent à un affaiblissement des propriétés vertiques. Sur la pente la présence de Na conjuguée à des variations hydriques importantes assure le maintien de la structure typique des Vertisols. Dans la partie basse l’appauvrissement en cations alcalins et alcalino-terreux et la permanence d’un milieu humide ne permettent pas à la structure vertique de bien s`exprimer. En outre une ségrégation des oxydes de fer est observée en relation avec l’hydromorphie du sol. Au total la micro-séquence de sol étudiée présente des tendances d’évolution qui conduisent apparemment à de grans types de sols cités en référence par les pédologues russes (chernoziom vertique Vertisol et sol hydromorphe à caractère vertique). Par rapport aux toposéquences habituellement décrites dans la littérature il faut noter l’importance des transferts géochimiques profonds d’aval en amont ce qui est à l’opposé des transferts latéraux superficiels.

    Soutenir l'AFES !

    ADHÉRER OU FAIRE UN DON

    Parce que l’AFES est une association, et ne peut agir que grâce au soutien de ses membres. Si vous appréciez ce que nous faisons, n'hésitez pas à faire un don ou à rejoindre le réseau de nos adhérent·es.