• AFES - Association Française pour l'Etude du Sol
  • L’Afes est la branche française de l'Union Internationale de Science du Sol (IUSS, International Union of Soil Science)
  • Langue : fr
  • Licence :cc
  • Numéro :4
  • Volume :5
  • Format :texte
  • Taille :277-287
  • Résumé :

    Cette étude a été réalisée sur les sols de la ferme expérimentale dite du « 7 avril », à Deir Ezzor dans la Basse Vallée de l’Euphrate (Syrie). Trois profils ont été comparés correspondant à un sol salé témoin non irrigué et à deux sols irrigués, drainés et cultivés. Les sols sont de composition granulométrique argilo-limoneuse à limono-argileux et les variations verticales de granulométrie apparaissent largement fonction des conditions de mise en place de l’alluvion. La composition minéralogique des argiles est homogène avec la présence de kaolinite, d’illite et de minéraux 2:1 à caractère smectitiqueen proportion similaire. Le sodium échangeable est présent en quantité importante dans l’ensemble des horizons. Le sol salé non cultivé contient de fortes accumulations en sels et NaCl domine. On note la présence de Bassanite (CaSO4. 0, 5 H2O), mais aussi d’un minéral très hydrophile constitué de chlorure de calcium et de magnésium (tachyhydrite, Ca, Mg2, Cl6, 12H2O). A partir d’échantillon de sols prélevés après la période de mise en culture (pivot central et solide set), des mottes (~10 cm3) ont été extraites du sol et étudiées à l’état non remanié. L’étude de la rétention de l’eau a été faite en contrôlant le potentiel matriciel (Ψt de – 2, 8 MPa à – 6, 9 MPa), les résultats montrent un accroissement considérable de la rétention de l’eau liée à l’importante des sels présents dans les sols et à la composante osmotique dans la rétention de l’eau du sol. Dans les sols cultivés et irrigués, il existe aux hauts potentiels (~- 1 Kpa) une porosité de drainage et des pores accessibles aux racines des plantes. Les opérations d’irrigation-drainage ont donc conduit à améliorer les propriétés physiques des sols par rapport au sol témoin salé. Des études de lessivage des sels réalisées au laboratoire sur des échantillons de sols de l’ordre de 200 cm3. A cet effet, un appareil triaxial modifié a été utilisé afin de contrôler les déformations radiales et axiales de l’échantillon au cours de l’humectation. Après saturationAndon étudie la perméabilité et on analyse la composition des solutions ayant percolé au travers de l’échantillon. L’appareillage permet donc de suivre simultanément la salinité des sols, de la corréler avec la conductivité hydraulique et en même temps d’étudier la déformation du sol (gonflement, retrait, dispersion). Des changements important, à la fois de la nature et de la conservation des divers anions et cationsAndont été observés. Les solutions extraites montrent une évolution de la concentration entre les cations et les anions au cours de la dilution des sols avec diminution ou augmentation du volume. Suivant les cas, la conductivité hydraulique reste importanteAndou au contraire, chute spectaculairement au cours du lessivage. Des conclusions quant aux conditions de maintient de la stabilité de la structure e fonction de la composition de l’eau sont envisagées.

    Soutenir l'AFES !

    ADHÉRER OU FAIRE UN DON

    Parce que l’AFES est une association, et ne peut agir que grâce au soutien de ses membres. Si vous appréciez ce que nous faisons, n'hésitez pas à faire un don ou à rejoindre le réseau de nos adhérent·es.