• AFES - Association Française pour l'Étude du Sol
  • L’AFES est la branche française de l'Union Internationale de Science du Sol (IUSS, International Union of Soil Science)
  • Langue : fr
  • Licence :cc
  • Numéro :2
  • Volume :7
  • Format :texte
  • Taille :99-117
  • Résumé :

    Un sol très acide des Basses Vosges sous peuplement d’épicéa de 80 ans environ dont 25 profils avaient été soumis à des analyses détaillées en 1986 a été à nouveau prélevé en 1996 et 14 profils formant deux blocs homogènes de 7 ont été analysés. Les masses des couches holorganiques et la masse de terre fine à l’hectare ont été déterminées. Les principales évolutions sont: une baisse de masse de OH une diminution notable de la somme des éléments totaux des couches holorganiques et des éléments échangeables de 0 à 35 cm particulièrement sensible pour le magnésium mais notable aussi pour le calcium une augmentation de la concentration de P total en OH. Cette augmentation est vraisemblablement liée à une minéralisation active de OH au cours de certaines années chaudes mais les teneurs en Ca Mg et K totaux évoluent peu ce qui tend à indiquer une mauvaise rétention de ces cations par les colloïdes organiques. Les masses totales de calcium et magnésium ont fortement diminué en OH en liaison avec la diminution de masse du matériel organique. Le plomb total a fortement diminué en OL et le cadmium total en OL et OF résultat probable des mesures de dépollution. La concentration en K échangeable a augmenté de 0 à 5 cm. En résumé on peut dire que la fertilité chimique des horizons minéraux si ce n`est une diminution du pH KCI de 0 à 5 cm n`a pas varié. Par contre si la fertilité à court terme paraît stable on peut concevoir des inquiétudes pour l’avenir du fait des diminutions constatées de la somme du magnésium et du calcium totaux dans l’ensemble des couches holorganiques et échangeables dans les niveaux organo`minéraux. Cette diminution paraît liée essentiellement à la fluctuation de masse des couches holorganiques et à la forte aluminisation des horizons minéraux qui de ce fait selon Hildebran (1986) sont incapables de retenir les cations libérés par la minéralisation de OH tout particulièrement le magnésium. l’acidification nature ile ou anthropique agit donc plus par son cumul au cours des précédentes décennies que par son action actuelle. Elle tend à s`opposer à la recharge du complexe adsorbant qui pourrait se produire chaque fois que la couche OH se minéralise plus activement par effet climatique annuel ou en fin de révolution lorsque la minéralisation de OH l’emporte sur le prélèvement nécessaire à la production de bois et de nouvelles aiguilles prélèvement qui diminue du fait du vieillissement du peuplement.

    Soutenir l'AFES !

    ADHÉRER OU FAIRE UN DON

    Parce que l’AFES est une association, et ne peut agir que grâce au soutien de ses membres. Si vous appréciez ce que nous faisons, n'hésitez pas à faire un don ou à rejoindre le réseau de nos adhérent·es.